Qu’est-ce que le test de disjoncteur et comment est-il effectué

Qu’est-ce que le test de disjoncteur et comment est-il effectué

28 mars 2022 0 Par Bruno

Le test de disjoncteur est utilisé pour tester le fonctionnement de chaque système de commutation et la programmation de l’ensemble de la structure de déclenchement.

Le test des disjoncteurs est essentiel pour garantir la performance sûre et fiable de ce maillon clé de la chaîne des actifs énergétiques. Les disjoncteurs remplissent trois tâches principales:

  • Ils doivent conduire le courant aussi efficacement que possible, lorsqu’ils sont fermés.
  • Lorsqu’ils sont ouverts, ils doivent isoler au mieux les contacts les uns des autres.
  • En cas de dysfonctionnement, ils doivent couper le courant de défaut aussi rapidement et de manière fiable que possible, protégeant ainsi tous les équipements ultérieurs.

La réalisation de tests de disjoncteurs est plus difficile par rapport à d’autres composants électriques tels que le transformateur, car le courant de court-circuit est plus élevé.

Pourquoi le test du disjoncteur est-il important?

Un disjoncteur peut rester inactif pendant des années, mais si un dysfonctionnement se produit, il doit détacher progressivement des courants de défaut d’énormes kiloampères en quelques millisecondes.

Les principales erreurs qui se produisent sur les disjoncteurs sont un comportement incorrect, des courts-circuits dans les bobines, des dommages/usures des connexions mécaniques ou du matériau d’isolation. Par conséquent, les disjoncteurs doivent être testés régulièrement et soigneusement.

Les disjoncteurs jouent un rôle essentiel dans la protection des équipements coûteux contre les dommages causés par les défautsc’est-à-dire connecter et déconnecter l’alimentation électrique de manière fiable ; cela nécessite de prouver leur fiabilité avec des tests sur le terrain lors de l’installation et avec des tests de maintenance réguliers pendant sa durée de vie pour éviter des pannes coûteuses et des problèmes qui pourraient même compromettre la sécurité de la sous-station.

Tester régulièrement les performances de vos disjoncteurs est donc un élément essentiel et rentable de toute stratégie de maintenance.

Le test des disjoncteurs se concentre particulièrement sur l’obtention des valeurs de mouvement et de temps sur les unités. Cependant, nos solutions de test ont révolutionné le test des disjoncteurs.

La réalisation des tests sans utiliser la batterie de la station augmente considérablement la sécurité tout au long du processus de test.

Quelles sont les étapes du test de disjoncteur?

Essais de type du disjoncteur

Des essais de type sont organisés dans le but de prouver les capacités et de s’assurer que la caractéristique assignée du disjoncteur est exacte.

  1. Test mécanique: Il s’agit d’un test de type capacité mécanique impliquant l’ouverture et la fermeture répétées du disjoncteur. Un disjoncteur doit se fermer et s’ouvrir à la bonne vitesse et faire son travail et sa fonction sans aucune défaillance.
  2. Test thermique: Des tests thermiques sont effectués pour vérifier le comportement thermique des disjoncteurs. En raison du flux de courant nominal à travers son pôle dans une condition nominale, le disjoncteur testé subit des élévations de température en régime permanent. L’augmentation de température pour le courant nominal ne doit pas dépasser 40° pour un courant inférieur à 800 A courant normal et 50° pour une valeur normale de courant 800 A et plus.
  3. Test diélectrique: Ces tests sont effectués pour vérifier la capacité de tenue à la fréquence du secteur et à la tension d’impulsion. Les tests de fréquence industrielle sont conservés sur un disjoncteur neuf ; la tension d’essai change avec une tension nominale du disjoncteur. Dans les tests d’impulsion, une tension d’impulsion d’une valeur particulière est appliquée au disjoncteur. Pour le circuit extérieur, des tests secs et humides sont effectués.
  4. Test de court-circuit: Les disjoncteurs sont soumis à des courts-circuits soudains dans des laboratoires de test de court-circuit, et des oscillogrammes sont pris pour connaître le comportement des disjoncteurs au moment de l’enclenchement, pendant la rupture du contact et après l’extinction de l’arc. Les oscillogrammes sont étudiés avec une référence particulière aux courants d’établissement et de coupure, aux tensions de réamorçage symétriques et asymétriques, et l’appareillage est parfois testé aux conditions assignées.

 Tests de routine d’un disjoncteur

Les tests de routine sont effectués conformément aux références des normes du service d’ingénierie indien et des normes indiennes. Ces tests sont effectués dans les locaux des fabricants.

Les tests de routine confirment le bon fonctionnement du disjoncteur.

Les tests de routine n’incluent pas nécessairement un équipement complexe afin de s’assurer qu’un disjoncteur est fonctionnel.

Certaines directives et recommandations pour ces tests incluent l’entretien de routine et la vérification que les performances du disjoncteur sont conformes aux courbes d’étalonnage du fabricant.

Il est crucial que ces tests soient effectués dans des conditions stables à une température appropriée afin qu’il n’y ait pas de variations dans les données. Certains des tests sont énumérés ci-dessous.

Maintenance préventive du disjoncteur, inspection et test

La maintenance préventive dépend des conditions de fonctionnement des disjoncteurs. Les inspections primaires de CB (disjoncteurs) porteront sur les particules qui contaminent le fonctionnement interne du CB.

L’accumulation de particules peut généralement être éliminée en basculant le tour sur l’interrupteur « Off » et « On » du disjoncteur pour éliminer la poussière accumulée

Test de déclenchement du disjoncteur

En analysant le courant consommé par la bobine de déclenchement pendant le fonctionnement du disjoncteur, il est possible de déterminer s’il y a des problèmes mécaniques ou électriques présents.

Dans de nombreux cas, ces problèmes peuvent être localisés pour aider à trouver la cause première. En option, la surveillance de la tension de l’alimentation de déclenchement pendant le fonctionnement peut détecter les problèmes liés aux batteries de déclenchement.

Essai de résistance d’isolement

Pour les tests de résistance des disjoncteurs individuels, les conducteurs de charge et de ligne doivent être de préférence déconnectés.

Si elles ne sont pas détachées, les valeurs de test impliqueront également les caractéristiques du circuit connecté.

Les tests de résistance sont cruciaux pour vérifier que le matériau isolant qui compose les disjoncteurs boîtiers moulés fonctionne correctement. Afin de tester la résistance d’isolement, un instrument connu sous le nom de mégohmmètre est utilisé.

Un instrument mégohmmètre applique une tension continue connue à un fil donné pendant une période de temps donnée afin de tester la résistance à l’intérieur de l’isolation sur ce fil ou enroulement particulier.

Il est essentiel que la tension soit utilisée car la résistance vérifiée avec un ohmmètre peut différer lorsqu’il n’y a pas de rapport de différences de potentiel. Il convient également de noter que si vous appliquez une tension trop élevée pour que cette isolation puisse supporter,

Essais de connection

Le test de connexion est important pour s’assurer qu’une connexion électrique appropriée est disponible et pour reconnaître les traces de surchauffe indiquées par la différence de couleur. Il est important que les connexions électriques soient correctement installées sur le disjoncteur pour prévenir et réduire la surchauffe.

Test de résistance des contacts

L’usure normale des contacts à l’intérieur du disjoncteur apparaît après une utilisation prolongée. Une méthode simple pour identifier les traces d’affaiblissement dans le disjoncteur consiste à quantifier la résistance sur chaque pôle du disjoncteur.

Des indications de conditions anormales dans le disjoncteur telles que l’érosion et la contamination des contacts sont évidentes s’il y a des chutes excessives de millivolts à travers le disjoncteur. Le test de résistance de contact est important pour savoir si un disjoncteur est toujours apte à fonctionner ou non.

Test de déclenchement de surcharge

Les composants de déclenchement de surcharge des disjoncteurs peuvent être testés en entrant 300 % de la valeur nominale du disjoncteur dans chaque pôle du disjoncteur pour déterminer qu’il s’ouvrira automatiquement. Le but de ceci est de s’assurer que le disjoncteur fonctionnera ou non.

Reportez-vous aux normes electricien st germain laye pour les temps de déclenchement acceptables pour le test de déclenchement de surcharge. Lorsque vous essayez de connaître les caractéristiques de déclenchement, il est conseillé de consulter les manuels du fabricant.

Déclenchement magnétique instantané

Dans les tests de routine, il est pertinent de découvrir que la caractéristique magnétique est fonctionnelle et déclenchera le disjoncteur au lieu de trouver la valeur précise à laquelle la caractéristique magnétique instantanée fonctionne.

Comment le test du disjoncteur est-il effectué?

Différents équipements de test de disjoncteurs sont utilisés pour vérifier le fonctionnement et l’état des disjoncteurs sur les systèmes d’alimentation. Comment tester un disjoncteur implique de nombreuses techniques de test et types de testeurs différents.

Cela définira comment tester un disjoncteur à travers différents outils de test à appliquer pour vérifier l’équipement dans une gamme de conditions ou de types de fonctionnement. Découvrez comment tester un disjoncteur avec les différents kits de test dont vous pouvez avoir besoin.

Test avec différents équipements:

Pour savoir comment tester un disjoncteur, il est nécessaire d’avoir une connaissance approfondie du disjoncteur lui-même:

  • Comment ça fonctionne
  • Ses tolérances,
  • Valeurs de référence des tests précédents,
  • Valeurs initiales avec lesquelles comparer les résultats réels, parfois définies par un graphe temporel coté,
  • Paramètres établis ou caractéristiques initiales données par le fabricant

En ce sens, comment tester un disjoncteur devient une analyse de tendance puisque les résultats des tests ne sont pas toujours définitifs mais n’ont de sens que lorsqu’ils sont comparés aux données ou résultats précédents.

Test avec l’analyseur de disjoncteur

Les tests de synchronisation des différentes opérations d’ouverture et de fermeture du disjoncteur constituent un moyen efficace de tester un disjoncteur, en analysant non seulement les temps de déclenchement mais également le synchronisme essentiel des pôles dans les différentes opérations.

Cela définit comment tester un disjoncteur à travers différentes simulations de son fonctionnement, qui peuvent être commandées directement depuis l’analyseur du disjoncteur, ou déclenchées par un signal externe, en vérifiant le temps d’ouverture ou de fermeture de chaque pôle, en manœuvres simples ou combinées, et vérifier l’éventuelle différence entre les pôles ou le décalage horaire qui peut conduire à un dangereux manque de synchronisme.

La manière de tester un disjoncteur avec un analyseur de disjoncteur dépend également du type de problèmes éventuels à confirmer, ce qui conduit à vérifier d’autres caractéristiques telles que les rebonds éventuels,

Test avec un micro-ohmmètre

Les disjoncteurs supportent généralement une énorme valeur de courant. Une plus grande résistance de contact entraîne des pertes plus importantes, une faible capacité de transport de courant et des points chauds menaçants dans le disjoncteur, de sorte que les tests de résistance avec des micro-ohmmètres sont un autre moyen de tester un disjoncteur pour identifier et éviter les problèmes à venir.

Comment tester un disjoncteur avec un micro-ohmmètre nécessite également des mesures fiables et une large plage d’injection avec une puissance élevée qui permet des cordons de test plus longs, moins de problèmes de connexion et des mesures plus précises.

Test avec un testeur d’injection primaire à courant élevé

L’analyse des caractéristiques de temps de déclenchement des disjoncteurs BT et des disjoncteurs à boîtier moulé est réalisée à l’aide d’une injection de courant élevé, comme moyen de vérifier l’ensemble de la fonctionnalité.

La manière de tester un disjoncteur de ce type dépend de son courant nominal maximal, des réglages de la protection de déclenchement et des types de courbes inverses qui définiront les seuils et les temporisations de déclenchement de surcharge et de court-circuit ; toutes ces caractéristiques doivent être vérifiées avec l’ensemble de test d’injection primaire approprié avec la capacité de simuler les défauts de courant élevé correspondants requis et de capturer la réponse du disjoncteur.

Un système facilement évolutif en puissance permet de tester un disjoncteur dans les différentes situations et gammes de disjoncteurs possibles ; comment tester un disjoncteur (voir plus) de ce type nécessite également une conception flexible de l’ensemble de test pour atteindre de manière fructueuse le certain travail de courant important, et une conception qui permet de le positionner plus près du disjoncteur, et ainsi de diminuer la puissance nécessaire avec un test plus petit pistes; c’est le cas du Raptor System, un système d’injection primaire modulaire et flexible qui adapte facilement et rapidement sa capacité de puissance aux différents courants nominaux élevés des différents disjoncteurs.

Avantages du test de disjoncteur

  • Rapide et facile à réaliser sur place
  • Les circuits peuvent être testés en charge ou hors charge
  • Teste les performances de l’ensemble du cycle de déclenchement
  • Teste la synchronisation globale du système de déclenchement
  • Identifie le besoin de maintenance
  • Fait partie d’un programme complet d’entretien de diagnostic
  • Trouver des indications précoces de problèmes possibles
  • Éviter les problèmes autres que ramasser des pièces
  • Créer une base de données d’enregistrements de test pour les tendances
  • Repérez les mauvais acteurs