Comment bien se préparer pour la construction d’une maison neuve ?

Comment bien se préparer pour la construction d’une maison neuve ?

30 janvier 2022 0 Par Valentina

La construction maison neuve unifamiliale ou non exige une bonne préparation. Ce n’est pas seulement par rapport aux dépenses, mais aussi en ce qui concerne ce que vous souhaitez. Et depuis la détermination de l’emplacement jusqu’à la fin du chantier et l’inscription pour une assurance, vous ne devez laisser rien vous échapper. Et pour cela, laissez-vous guider par un constructeur professionnel.

1— Définir tout ce qu’on veut pour la construction de sa future maison

Pour construire une maison unifamiliale, vous et votre famille êtes les seuls à prendre les décisions. Pour cela, vous devez dans un premier temps bien imaginer tout ce que vous voulez. La construction d’une maison ne peut pas se faire sur un coup de tête. Et même si vous construisez une maison unifamiliale, ce n’est pas aussi le cas. Depuis l’emplacement, jusqu’aux divers détails, vous êtes tenu d’avoir votre propre idée de son design en tête. Pour cela, votre constructeur met à votre disposition un outil qui vous permettra de personnaliser votre projet. Aucun détail ne vous échappera, en particulier pour les équipements (production eau chaude, chauffage…) et les aménagements (sanitaires, portes…). Cependant, veillez à imaginer votre projet en fonction de votre budget. Cela évitera les imprévues ou dans le pire des cas, la suspension des travaux.

2— Prévoir toutes les dépenses pour la construction d’une maison

Avant de vous lancer dans votre projet, sachez que la construction d’une maison neuve coûte plus cher que l’achat. C’est dû aux nouvelles normes énergétiques imposées par le Guide Communal d’Urbanisme. Mais le budget peut parfaitement être maîtrisé, d’un côté. Et les financements sont beaucoup plus avantageux, de l’autre. C’est ce qui pousse le plus les gens à investir dans la construction. Et pour cela, il est important de prévoir toutes les dépenses possibles. Voici comment elles se départagent :

•             Prix du terrain à bâtir : cela inclut le prix du terrain au mètre carré, le coût des droits d’enregistrement, du service du notaire et de l’acte.

•             Frais administratifs : il s’agit des frais qu’implique le traitement du dossier pour l’obtention d’un permis de construire et d’un certificat d’urbanisme.

•             Prix des matériels et outils : il s’applique à tout ce dont on a besoin pour la construction proprement dite comme le ciment, le sable, le gravillon pour le béton, etc.

•             Coût des prestations : il touche le devis alloué pour les diverses interventions comme l’honoraire de l’architecte pour l’introduction du permis d’urbanisme. C’est aussi le cas pour l’élaboration du plan et pour la construction tout entière.

•             Frais pour les installations : cela concerne l’installation électrique, la pose du système de chauffage, etc.

•             Autres dépenses : il s’agit des services supplémentaires comme l’évacuation des terres excédentaires et le raccordement à un réseau électrique…

3— Miser sur le choix du prestataire qui effectuera la construction de la maison

Comme la construction d’une maison implique plusieurs travaux, l’intervention d’un professionnel spécialisé est de ce fait vivement sollicitée. Pour son choix, fiez-vous à sa réputation. Et optez pour des maîtres d’œuvre qui habitent la même région que vous. Évitez de vous lancer dans une auto construction parce que cela engagera autant votre temps que votre esprit. Confiez plutôt tous les travaux à des professionnels de confiance. Enfin, définissez bien le type de contrat que vous souhaitez avant sa signature. Optez pour le contrat individuel qui garantit un meilleur coût, plus abordable, pour les travaux.